Brocheuses

Fabricant

Type de vente

Etat de la machine

Lieu

Brocheuses d'occasion

3 machines d’occasion trouvées

Brocheuses d'occasion pour différents types de brochage

Trier par
Nom
Nom
Lieu
Lieu
Nombre d’offres
Nombre d’offres
Offre actuelle
Offre actuelle
Heure de fin
Heure de fin
Voir:
Brocheuse verticale KARL KLINK RISZ 6,3x1000x400
Manresa - Barc…
0 Offres
2 000 €
20/09/2018 11:46
Brocheuse verticale FORST RISZ 6,3 x 1000 x 320
Manresa - Barc…
0 Offres
1 150 €
20/09/2018 11:48
JARBE BHH-1300 Horizontal broaching machine
Santpedor
0 Offres
750 €
20/09/2018 11:02

Newsletter

Recevez les nouvelles offres de cette catégorie
directement par e-mail.

Brocheuses à but industriel


Index

  1. Définition d'une machine à brocher
  2. Utilisation d'une machine à brocher
  3. Fonctionnement d'une machine à brocher
  4. Trouver une machine à brocher

Définition d'une machine à brocher

La machine à brocher permet d'usiner avec précision l'intérieur et l'extérieur de pièces métalliques. Elle tire son nom de la broche, l'outil de découpe entraîné par la machine, dont l'étendue des formes et des reliefs non-standards permet de satisfaire facilement et rapidement la plupart des contraintes de fixation des industries.

Elle se décline en modèles horizontaux, qui assurent le travail en une seule passe, et verticaux, à l'emploi plus simple.

Utilisation d'une machine à brocher

Le brochage est né de la nécessité de calibrer et rayer avec une précision très élevée le canon des armes à feu à la fin du XIXème siècle. Initialement destinée à retoucher des alésages, la machine à brocher est désormais courante dans l'industrie en raison de son efficacité pour exécuter des formes complexes, sur ou dans les pièces.
  • Découper dans ou sur la pièce des formes non-standards
  • Remplacer les mortaiseuses et les fraiseuses
  • Modèles horizontaux et verticaux
check1 Qualité check2 Grand choix check3 Personnalisé
Sa technicité avancée lui a permis d'effectuer les tâches réservées aux fraiseuses et mortaiseuses, en dépit d'un investissement à l'achat non-négligeable mais rapidement amorti par la production de longues séries.

Elle se voit généralement destinée à transformer un trou circulaire ou une rainure en toute forme, comme un carré, une étoile ou des courbes irrégulières. Ces modifications sur la pièce originelle permettent d'en renforcer la solidité de fixation.

Fonctionnement d'une machine à brocher

Cette machine à métal se caractérise par sa broche, qui va découper la forme non-standard souhaitée dans ou sur la pièce. Fixé à un dispositif d'entraînement, l'outil pénètre par poussée axiale dans le métal, en arrachant des copeaux au passage de chacune de ses dents. La forme définitive n'est toutefois obtenue qu'au terme du parcours total de la broche. L'équipement se décline en deux versions, l'une horizontale, l'autre verticale. La première, massive et présentant un net encombrement au sol, permet d'utiliser des outils d'une grande longueur, exécutant en une seule passe des travaux particulièrement complexes. Proche d'une mortaiseuse, la seconde accueille des pièces plus encombrantes et procure à l'opérateur une plus grande facilité d'utilisation.


Trouver une machine à brocher

Équipements particulièrement complexes, les machines à brocher sont souvent fabriquées par des entreprises très spécialisées, à l'image de FORST, FROMAG, KLINK, HECKLER UND KOCH ou LAPOINTE. D'autres acteurs comme ACME, CHIRON, STAMA, GROB-WERKE, MAGNAGHI, MAZAK, HURCO, DECKEL ou SIGMA commercialisent surtout des modèles verticaux, tandis que OKUMA, HECKERT, SAJO ou HÜLLER HILLE proposent des références horizontales.

Haut de page