Tours avec ravitailleur automatique d'occasion 4

Tours pour la production rentable de masse
Catégories
Effacer les filtres Afficher les articles
Afficher sur la carte Voir
Décolleteuse GILDEMEISTER SPEED 12-7
Décolleteuse GILDEMEISTER SPEED 12-7
Hongrie, 4400 Nyíregyháza
Décolleteuse GILDEMEISTER SPEED 12-7
Décolleteuses
Conseil
2007 2 100 Kg2 500 x 1 500 x 1 800 mm
Décolleteuse TORNOS M 7
Décolleteuse TORNOS M 7
Suisse, 2300 La Chaux-de-Fonds
Décolleteuse TORNOS M 7
Décolleteuses
1992 1 800 Kg4 500 x 800 x 1 700 mm
Décolleteuse TORNOS M7
Décolleteuse TORNOS M7
Suisse, 2300 La Chaux-de-Fonds
Décolleteuse TORNOS M7
Décolleteuses
Année de fabrication : non connu 1 600 Kg4 000 x 800 x 1 700 mm
Décolleteuse TORNOS M 7
Décolleteuse TORNOS M 7
Suisse, 2300 La Chaux-de-Fonds
Décolleteuse TORNOS M 7
Décolleteuses
Année de fabrication : non connu 1 500 Kg4 000 x 800 x 1 600 mm

Les décolleteuses sont des tours automatiques qui travaillent des matériaux bruts en forme de barre. Ce tour spécial s'utilise souvent avec un ravitailleur de barres et un convoyeur de copeaux. On distingue entre machines avec un ou plusieurs broches, dont classique commande par came est de plus en plus supplantée par les variantes commandées par CNC. Les décolleteuses permettent un usinage complet et bon marché en une seule opération. Les produits typiques qu'une décolleteuse usine ce sont des vis, des écrous, des petites pièces pour l'industrie automobile, etc. Chez Surplex vous trouverez des décolleteuses d'occasion des principaux fabricants comme GILDEMEISTER, PITTLER, TRAUB et IEMCA, aussi des modèles récents !

Également dénommé «tour revolver», ce matériel autorise l'usinage successif de pièces en métal fixées sur une barre par une ou plusieurs tourelles présentant des porte-outils différents. Il permet d'effectuer sur la même machine un forage, un alésage,
  • Usinage successif de pièces en métal
  • Nombre variable de tourelles, équipées d'outils différents
  • Employés pour tourner de longues séries d'éléments
Qualité Grand choix Personnalisé un taraudage et un chanfreinage avec l'objectif de traiter des séries de production importantes. Il se décline en de multiples modèles, s'étendant du poste individuel jusqu'au sous-atelier, en passant par le centre complet carrossé.

Malgré la complexité de leurs réglages et leurs contraintes en termes de dimensions des pièces, ces équipements améliorent nettement la productivité des opérations de tournage. Ils assurent en effet un usinage complet en un seul passage, tout en offrant une vitesse d'exécution satisfaisante et un faible taux de rejet. Ils limitent également les investissements nécessaires en matériel et autorisent une réduction du coût unitaire de fabrication. Ces outillages sont par conséquent couramment utilisés pour la réalisation d'éléments très standardisés destinés à l'ensemble des industries.

Tour automatique travaillant en barre

Ces tours s'organisent autour d'un dispositif - poupée ou plateau - de mise en rotation de la pièce et d'un chariot, qui accueille une ou plusieurs tourelles. Garnies de têtes de découpe, ces dernières présentent un mécanisme de pivotement semblable à celui d'un barillet de revolver: en fonction de l'avance de l'élément et de sa configuration initiale, ce dernier met en action un outil donné. L'usinage s'effectue de manière classique par arrachage localisé de matière. Pour renforcer leur productivité, ces équipements offrent une large automatisation de leurs processus, réglés et guidés par une commande numérique. Leurs versions les plus abouties proposent même un carrossage afin de réduire la pollution sonore et se rapprochent dans leur conception des centres complets de découpe.



Outillages assez courants dans les industries du métal, les tours automatiques travaillant en barre se voient fabriqués par un grand nombre d'acteurs, correspondant souvent à des spécialistes de la découpe. WMW, TOS, KIA, GILDEMEISTER, INDEX, WARNER SWASEY ou PINACHO en proposent différentes versions, de capacités très variées. TOSHIBA, TAKISAWA, OKUMA, MAS ou IMACH conçoivent des centres numériques à carrossage, tandis que GISHOLT, DÖRRIES et BERTHIEZ réalisent des équipements de taille importante, représentant un sous-atelier à part entière de la chaîne de fabrication.