Aléseuses d'occasion

6
Aléseuses à gauge, montants fixes/mobiles, CNC & conventionnelles
Catégories
Effacer les filtres Afficher les articles
Afficher sur la carte Voir
Perceuse et fraiseuse de table CNC WOTAN Rapid 2R/12,5
shape
Jouer
Aléseuse à montant fixe PFEIFER F80 / F105
shape
Aléseuse à montant fixe WOTAN Rapid 1R/6
shape
Perceuse d'établi WOTAN Rapid 0 C/1,5
shape
Perceuse d'établi HYUNDAI-WIA KBN135C
shape
Corée du Sud, 153803 Seoul
Perceuse d'établi HYUNDAI-WIA KBN135C
Réservé
Perceuse d'établi SACEM MULTICEM-302
shape

Le diamètre de la broche, la charge de la table, la surface de serrage... Dans les aléseuses (des machines-outils pour l'usinage lourd) tout est plus grand que d'habitude. Comparées à autres machines grandes, les aléseuses sont plus flexibles et précises, surtout les aléseuses CNC avec changeur d'outils automatique et commande moderne (p. ex. HEIDENHAIN). L'aléseuse à montant fixe (avec table mobile) est conçue pour usiner des pièces à travailler moyennes et l'aléseuse à montant mobile (avec support mobile) pour pièces grandes, alors que la machine à pointer se distingue par sa précision. Chez Surplex vous trouverez des aléseuses d'occasion de SCHARMANN, UNION, TOS et bien d'autres fabricants principaux !

Dédiées au travail du métal, les aléseuses usinent avec précision l'intérieur des pièces afin d'obtenir des surfaces de révolution. Robustes tout en restant maniables, elles existent dans un choix très large de modèles, également capables de réaliser des opérations de perçage ou de lamage. Deux grandes familles se dégagent néanmoins : les alésueses à montant mobile et les aléseuses à montant fixe (de table).
  • Retoucher l'intérieur d'une pièce creuse notamment après perçage
  • Large choix d'usinage
  • Deux versions principales: «à montant mobile» et «de table»
Qualité Grand choix Personnalisé

Complémentaires des perceuses, les aléseuses offrent la possibilité de retoucher avec soin la surface intérieure d'un élément creux. Cette étape a notamment pour objectif d'améliorer la finition ou le rendu afin d'assurer un montage ultérieur garantissant un mouvement harmonieux, dépourvu au maximum de résistances. Elle peut se doubler de la volonté de calibrer les dimensions ou la qualité internes de l'élément, pour respecter des normes ou des standards locaux ou internationaux. Utilisées pour des applications essentiellement mécaniques, les aléseuses se déclinent en une gamme étendue de modèles afin de s'adapter au mieux aux contraintes de production et à l'encombrement des pièces à travailler. Elles assurent par exemple le façonnage de cylindres de moteur dans le secteur automobile ou d'éléments complexes à destination de l'aéronautique.

Similaire à celui des perceuses, le fonctionnement des aléseuses repose sur un mandrin, horizontal ou vertical, présentant à son extrémité une broche d'usinage. Lorsqu'elle est abaissée, la machine pénètre la pièce par enlèvement de matière et en fraise l'intérieur par arrachage. Comme mentioné precédemment, il en existe deux principales versions : l'aléseuse à montant mobile et l'aléseuse à montant fixe. La première se caractérise par la liberté accordée au mandrin, qui autorise le déplacement de la tête de découpe dans la hauteur et la longueur. La seconde présente l'association d'une aléseuse au porte-outil fixe et d'une table tournante : cette dernière accueille la pièce et assure tous les mouvements de positionnement longitudinaux et latéraux. Pour obtenir une excellente précision de travail, de plus en plus d'aléseuses disposent d'une commande numérique, sur laquelle l'opérateur saisit directement les réglages.

Machines-outils courantes, les aléseuses sont commercialisées par un nombre élevé d'intervenants, qui correspondent aux grands groupes du matériel industriel et à des entreprises plus spécialisées. FRITZ WERNER, LINDNER, SCHIESS, SIP AFZ et SCHARMANN en proposent une gamme de différents modèles, tandis que SACEM, WMW, GIDDINGS + LEWIS et UNION BFT conçoivent la version «de table».