Fours industriels d'occasion 1

Fours industriels pour traiter l'aluminium, le cuivre ou l'acier
Catégories
Effacer les filtres Afficher les articles
Afficher sur la carte Voir
CEFLA FV2 Vertical Oven
CEFLA FV2 Vertical Oven
Italie, 33070 Maron di Brugnera
CEFLA FV2 Vertical Oven
Haut fourneaux
1998 1 Kg52 000 x 2 450 x 2 700 mm • Carte de crédit nécessaire

Les hauts fourneaux, également appelés fours de fusion, permettent de rendre liquides les métaux afin de pouvoir procéder plus facilement à des opérations de transformation, telles la création d'alliages ou le moulage de pièces. Ils se présentent sous des formes et des encombrements divers, allant du poste individuel à une véritable ligne de production intégrée et très peu standardisée, dotés ou non d'une capacité d'inclinaison.
  • Rendent et conservent les métaux liquides en les portant à de très hautes températures
  • Notamment employés dans la transformation de l'acier et de la fonte
  • Nombreux modèles, allant jusqu'à la ligne de production intégrée
Qualité Grand choix Personnalisé

Comme tous les autres outillages destinés à la fusion des métaux, les hauts fourneaux permettent d'accélérer et de simplifier des étapes de transformation très complexes et délicates. Leur automatisation et leur commande numérique assurent une gestion plus facile des différents réglages tout au long de la chauffe, tout en apportant un net confort, notamment dans la manutention, aux opérateurs. Ils sont couramment employés dans les industries pour effectuer le moulage sous forme de pièces normées ou de lingots de métaux trop durs pour un façonnage à froid, à l'image de l'acier. Ils servent aussi à réaliser des alliages de haute qualité.

Vue d'ensemble

En dépit de leur variété, les hauts fourneaux se caractérisent par leur capacité à porter à de très hautes températures le contenu de leur creuset. Celui-ci présente une isolation multicouche, souvent réalisée dans des matières réfractaires comme la céramique. La génération de l'énergie de chauffe repose sur une ou plusieurs résistances placées sous le creuset, éventuellement renforcée par un four de maintien situé sous le cubilot. Afin d'obtenir un mélange harmonieux des différents métaux et une homogénéité du liquide, certains modèles peuvent assurer un brassage par inclinaison ou par rotation. Ils recourent en général à des vérins hydrauliques ou pneumatiques pour générer de manière régulière et précise le mouvement.

Entrée des matériaux

Matériels assez complexes, les fours de fusion sont fabriqués par des entreprises maîtrisant à la fois la transformation des métaux, l'automatisme et les matériaux réfractaires. BOREL, AMBRELL, LINN HIGH THERM, TOPCAST, ULTRAFLEX, NABERTHERM ou PYRADIA en proposent plusieurs modèles d'un faible encombrement ou destinés à une utilisation par un seul opérateur. Pour leur part, SECO WARWICK, FIVES, TENOVA, UTTIS ou INDUCTOTHERM se spécialisent dans la conception, très souvent sur-mesure, d'unités de production de très grande taille, souvent associées à un système d'approvisionnement automatisé.