Industrie textile 1

Pour l'industrie textile : cardeuses, tisseuses & plus
Catégories
Effacer les filtres Afficher les articles
Afficher sur la carte Voir
Machine à couper les tissus LECTRA VT2500
Machine à couper les tissus LECTRA VT2500
République Tchèque, 276 01 Mělník
Machine à couper les tissus LECTRA VT2500
Industrie textile
En vedette
Conseil
2005 3 000 Kg2 340 x 1 410 x 2 600 mm

Ces machines assurent la conception et la fabrication de tissus et d'habillement à partir de la laine et des fibres synthétiques. Déclinées dans de nombreuses références, elles s'organisent autour de cardeuses, de guipeuses, de métiers à tisser, de tricoteuses industrielles, de coupeuses et de matériels chargés d'ennoblir et d'imprimer le textile.
  • Fabrication à partir de fibres de tissus et de vêtements
  • Forte spécialisation en fonction de la matière première employée
  • Cardeuses, guipeuses, métiers à tisser, machines à tricoter,...
Qualité Grand choix Personnalisé

Ces équipements améliorent nettement la productivité lors de la préparation et du façonnage des textiles, réduisant les délais et le coût unitaire de production. Les cardeuses et les guipeuses permettent à partir de fibres naturelles ou artificielles d'obtenir des fils de qualité. Ces derniers sont capables d'alimenter sans risque de cassure les métiers à tisser et les machines à tricoter industriels, qui assurent le tramage d'éléments finis ou semi-finis. Une partie de ces tissus est en effet utilisée pour assembler des vêtements, par l'intermédiaire de coupeuses, chargées d'exécuter un patron. Des dispositifs de teinture, d'impression ou de protection des textiles complètent ce processus, pour adapter les produits aux goûts ou aux besoins techniques des clients.

Les cardeuses effectuent, par battage et ouvraison, un nettoyage de la matière première, ensuite fixée sur un ou plusieurs fuseaux. Entraînés à haute vitesse, ceux-ci obligent les fibres à s'assembler en un fil de grande longueur. Pour protéger ce dernier, les guipeuses réalisent le dépôt d'un enrobant lors d'un passage dans une buse à air. Les métiers à tisser et les machines à tricoter utilisent des aiguilles mécaniques pour réaliser une trame, montée sur des ensouples dont la rotation permet la constitution de bobines de tissus. A partir d'instructions numériques, qui guident leurs déplacements longitudinaux et latéraux, les coupeuses réalisent un tranchage précis de cette matière, en général avec un faisceau laser. La teinture repose souvent sur des procédés de trempage ou de pulvérisation associés à un séchage et à une thermofixation, tandis que l'impression recourt à la sérigraphie, au flocage ou au dévorage.

Ces outillages se présentent en un très grand nombre de références et sont proposés par de multiples intervenants. Les acteurs majeurs du marché correspondent à SODIFA ESCA, STARLINGER, GERBER, DORNIER, MARSILLI, SPOLEX, COMATEX et STÄUBLI.