Industries chimiques et pharmaceutiques 11

Machines d'occasion pour la séparation et le mélange de matières
Catégories
Effacer les filtres Afficher les articles
Afficher sur la carte Voir
Ligne de production pour masques médicaux RICHPEACE
GENERAL VAPEUR STEAM MAX VACUUM Steam generators with vacuum
NORDSON 3400-2AA32 Hot Melt Glue Tank
BONOTTO Ampoule washing machine
Italie, 24040 Suisio (BG)
BONOTTO Ampoule washing machine
PHARMASIENA A2/FA Ampoule filling machine
FAMARTEC RM250 Blister Packaging Machine
Voir la vidéo
FAMARTEC RM250 Blister Packaging Machine
Voir la vidéo
OMAR BF50 PLUS Blister Packaging Machine
VERDERMIX VMV-080-1-24-C-INJ Mixing Tube
Autriche, 2355 Wiener Neudorf
VERDERMIX VMV-080-1-24-C-INJ Mixing Tube
VERDERMIX VMV-080-1-24-C-INJ Mixing Tube
Autriche, 2355 Wiener Neudorf
VERDERMIX VMV-080-1-24-C-INJ Mixing Tube

Ces machines fabriquent des produits chimiques ou pharmaceutiques selon des méthodes de transformation étroitement encadrées et liées aux principes actifs.
  • Transformation d'éléments naturels en produits industriels ou grand public
  • Techniques d'alliage, de mélange, de raffinage, de distilation ou de synthèse
  • Deux grandes branches, en fonction des matières travaillées, dites «minérales» et «organiques»
Qualité Grand choix Personnalisé En raison de la grande variété des processus industriels disponibles et de la diversité des besoins, elles se déclinent en un nombre très élevé d'outillages. Ces derniers peuvent se distinguer en deux groupes principaux, selon le caractère «organique» ou «minéral» des matières traitées.

Ces équipements apportent une solution efficace, pratique et d'un coût de production unitaire acceptable pour réaliser en moyenne ou grande série le catalogue de plus de 100.000 spécialités proposées par l'industrie chimique ou pharmaceutique. Ils autorisent une automatisation des processus de fabrication, qui permet d'en augmenter la sécurité et la productivité. Les matériels liés à la chimie «minérale» sont notamment destinés aux secteurs des matériaux, pour la fabrication de verres, de pigments, de céramique, de plâtre, de ciment, de chaux ou de sels. Ceux qui traitent des processus «organiques» se voient largement employés par la pharmacie, le phytosanitaire, l'industrie pétrolière ou les activités liées à l'hygiène et à la beauté.

Malgré leur variété, ces équipements reposent sur le principe commun de l'accueil d'une ou plusieurs substances, sous des formes diverses, à transformer par une action mécanique, thermique ou électrique. Les moulins et les trémies sont ainsi utilisés pour assurer le stockage de matières sèches ou pondéreuses, que des centrifugeuses et des fours pourront assembler. Les liquides se voient incorporés par des mélangeurs, tandis que, pour les métaux, le recours à des machines de moulage sous pression permet la réalisation d'alliages. Les lignes de galvanoplastie ou de zingage autorisent des traitements de surface par électrochimie, alors que la transformation des alcools et des hydrocarbures repose sur des ateliers intégrés et complexes dédiés au raffinage et à la distillation. Pour sa part, la fabrication de médicaments s'appuie sur des appareils de génie moléculaire.

Les différents outillages de ces industries se voient commercialisés par des entreprises très spécialisées, en raison des contraintes de sécurité et de résistance souvent exigées par les clients. AIR LIQUIDE, FRIATEC, KSB, AZO, SCHWARZ, KINEMATICA, PAUL MUELLER, PHARMATRICS, SCHOLDS, HEINKEL ou DOOSAN représentent quelques-uns des multiples acteurs du marché.