Rectifieuses de cylindres d'occasion 2

Donnez à vos cylindres d'occasion une nouvelle coupe
Catégories
Effacer les filtres Afficher les articles
Afficher sur la carte Voir
Rectifieuse de cylindres RASTELLI R7
Rectifieuse de cylindres RASTELLI R7
Italie, région Torino
Rectifieuse de cylindres RASTELLI R7
Rectifieuses de cylindres
Conseil
Année de fabrication : non connu 1 200 x 1 500 x 1 600 mm
WALDRICH-SIEGEN WS III 6 x 8000 Roll Grinding Machine
WALDRICH-SIEGEN WS III 6 x 8000 Roll Grinding Machine
Voir la vidéo
Allemagne, 80997 München
WALDRICH-SIEGEN WS III 6 x 8000 Roll Grinding Machine
Rectifieuses de cylindres
1971 40 000 Kg15 500 x 3 700 x 2 000 mm

Les cylindres représentent l'un des éléments les plus importants d'une rectifieuse de profil, en permettant d'usiner très finement des pièces métalliques circulaires sur toute la surface. En général capables d'effectuer le travail en une seule passe, ils contribuent à un meulage de très haute qualité, tout en proposant des formes très variées.

  • Éléments central d'une rectifieuse de profil
  • Meuler à de très hauts niveaux de précision la plupart des métaux
  • Proposent de manière rapide et simple de multiples formes et profils

Qualité Grand choix Personnalisé

L'emploi d'une rectifieuse à cylindres permet aux entreprises de transformation du métal de bénéficier d'une très importante précision de meulage, de l'ordre du micromètre, avec une régularité exemplaire. La rapidité d'exécution de la machine se conjugue avec un large catalogue de formes sur tout ou partie de la surface, s'adaptant à la plupart des industries. Le réglage et la personnalisation des cylindres autorisent la réalisation de produits complexes, aux angles et aux profils difficiles pour les fraiseuses. De plus, la plupart des pièces ne nécessite qu'un seul passage pour effectuer l'usinage, à la commande simple pour l'opérateur, tandis que la disposition allongée de l'équipement permet le façonnage d'éléments circulaires de grandes dimensions ou encombrants, comme les tubes.

La déclinaison cylindrique de la rectifieuse permet de reprendre le principe du tour, en mettant en rotation la pièce devant la meule tournant à très haute vitesse. Solidement fixé entre un mandrin et une contrepointe, l'élément à travailler se voit entraîné en un mouvement constant par un moteur de faible puissance, avant d'être mis en contact avec l'outil de découpe, dont le réglage s'effectue par commande manuelle, électronique ou automatique. Selon les types de machines, la rectification peut s'effectuer sur l'intérieur, l'extérieur ou la totalité de la surface de la pièce. Une version d'équipement dite « sans centre » utilise une roue régulatrice pour assurer le mouvement de l'objet contre la meule.

Les cylindres peuvent se voir directement livrés avec la rectifieuse ou faire l'objet d'une commande particulière, afin d'obtenir des formes ou un rendu de meulage très pointus. Déclinée dans des gammes adaptées aux contraintes de chaque industrie du métal, leur production est assurée par des acteurs majeurs de la machine-outil, comme ERWIN JUNKER, TAKISAWA, LEADWELL ou GILDEMEISTER, ou par des entreprises aux compétences spécialisées. Figurent par exemple parmi ces dernières STUDER, DANOBAT et VOITH.