Machines à roder plan d'occasion 3

Rodeuses planes et à tranfert rotatif
Catégories
Effacer les filtres Afficher les articles
Afficher sur la carte Voir
WOLTERS 3 R 600 Lapping Machine
WOLTERS 3 R 600 Lapping Machine
Allemagne, 74405 Gaildorf
WOLTERS 3 R 600 Lapping Machine
Machines à roder plan
1999 1 500 Kg1 000 x 1 000 x 2 700 mm
WOLTERS 600 VS Lapping Machine
WOLTERS 600 VS Lapping Machine
Allemagne, 74405 Gaildorf
WOLTERS 600 VS Lapping Machine
Machines à roder plan
Année de fabrication : non connu 1 500 Kg1 800 x 1 000 x 2 700 mm
STÄHLI ML 400 Flat Lapping Machine
STÄHLI ML 400 Flat Lapping Machine
Allemagne, 78073 Bad Dürrheim
STÄHLI ML 400 Flat Lapping Machine
Machines à roder plan
Année de fabrication : non connu 200 Kg560 x 520 x 1 600 mm

Les machines à roder permettent d'usiner des pièces de métal afin d'autoriser leur ajustement parfait, en général dans un but d'étanchéité. Présentant une gamme étendue de modèles propres à chaque industrie, elles se révèlent utiles pour réaliser des éléments complexes, comme par exemple des injecteurs, des chemises de cylindre ou des vannes.

La machine à roder offre des possibilités étendues de finition intérieure des pièces métalliques, d'une manière plus rapide et plus précise que le frottement manuel. Cette machine à métal assure la solidarité d'éléments entre eux, en créant aux extrémités des zones de contact rugueuses, utiles par exemple pour disposer d'une étanchéité ou d'un maintien durable. Elle se voit particulièrement employée dans la production de pièces destinées aux secteurs de l'automobile, comme les injecteurs, de la mécanique, à l'image de chemises de cylindre,
  • Assurer un ajustement parfait entre deux éléments métalliques
  • Grand nombre de modèles, adaptés aux contraintes de chaque métier
  • Deux versions principales: «verticale» et «plane»
Qualité Grand choix Personnalisé ou des réseaux et du parapétrolier, avec des vannes et des tubes. Certains de ses modèles spécialisés sont destinés au rodage d'arêtes ou d'arbres.

Le fonctionnement de la machine repose sur l'abrasion, en recourant à une meule, dont l'épaisseur, la largeur, le grain et la matière - souvent en diamant - vont influencer le rendu final. Solidement fixée par exemple sur une table, la pièce à travailler se voit entraînée à haute vitesse dans un mouvement de frottement rotatif tandis que le rodoir entre en contact avec sa partie intérieure et en arrache la matière. Si de nombreux modèles sont disponibles pour s'adapter aux contraintes de chaque industrie, deux principales versions de machines à roder se dégagent. La première, dite « verticale », se caractérise par sa rapidité d'exécution, assurant la production de grandes séries. Moins encombrante, la rodeuse plane est dédiée à l'usinage chez les artisans, les garagistes ou les laboratoires. Idéales pour la finition d'un nombre peu élevé d'éléments, certaines de ses déclinaisons se révèlent portables.

En raison de la multiplicité des applications des machines à roder, de nombreux fabricants proposent cet équipement. De grands constructeurs mondiaux comme TOSHIBA, PETER WOLTERS, NAGEL, OSBORN, SCHLÄFLI ou KADIA offrent des matériels polyvalents destinés au traitement en grande série, tandis que EFCO MASCHINENBAU, LAPMASTER et GEHRING se concentrent sur des rodeuses spécialisées. LAM PLAN, ILMETECH ou GRADY BRITTON sont des vendeurs reconnus de machines à roder planes.